• Sociologie narrative ?
    • Ne faut-il pas imaginer de nouvelles formes, une façon de sociologiser dans et par la narration ?
  • Lectures buissonnières
    • Pour reconstituer le trésor perdu de la littérature du réel. Vous avez rendez-vous avec certains livres mais vous ne savez pas qui ils sont.
  • Images et sons
    • Cette rubrique entend s’interroger sur ce que nous voyons et ce que nous entendons lors de nos enquêtes, ce qui nous frappe l’esprit parce que « ça nous regarde ».
  • Archives
    • Tous les textes publiés sur le site classés par titre et noms d’auteur(e)s. Le début d’un thésaurus à enrichir au fur et à mesure des nouvelles productions.


  • Fragments du monde
    • Penser et comprendre, voilà l’affaire de « Fragments du monde », de celles et de ceux pour qui s’enquérir a plus d’importance que de prononcer 
  • Récits d’étudiant-e-s
    • Étudier, pratiquer, les sciences humaines et sociales, pas seulement pour avoir un diplôme, mais comprendre le monde, les mondes qui nous entourent...
  • Écritures ordinaires
    • Les écritures ordinaires, celles qui ne sont pas publiées ou publiables, que l’on partage ou pas, que l’on peaufine ou pas, trouvent dans cette rubrique une place centrale
  • Autour du travail
    • Mettre en commun nos expériences et nos observations en rapport avec le travail, qu’il s’agisse d’activités salariées ou non, pour interroger collectivement ce qu’il est au quotidien.


Liens
Maison Albert Londres
Dire le travail
Non fiction
Agencements
Casiers
Université buissonnière




Sociologie(s) publique(s) ?





Fjeld


par
le 4 avril 2014

Doctorant allocataire en philosophie politique rattaché au Centre de Sociologie des Pratiques et des Représentations Politiques (CSPRP), Université Paris Diderot-Paris 7. Moniteur à l’UFR Sciences Sociales. Chroniqueur et membre du comité de rédaction de la revue colombienne Palabras al Margen - Por el derecho a decirlo todo (www.palabrasalmargen.com). Chercheur associé à Centro de Investigación Libertaria y Educación Popular (CILEP). Membre du Projet ECOS-Nord "Comprendre la subjectivation politique aujourd’hui. Expériences et conceptualisations. Colombie/France". Chercheur invité à la Universidad de los Andes en Colombie les premiers semestres de 2013 et 2014. Il a donné des cours sur Marx et lectures contemporaines du marxisme à la Universidad Nacional de Colombia et à la Universidad de los Andes en 2013 et en 2014.

Interrogeant la pensée politique, esthétique et historiographique de Jacques Rancière, il travaille sur les liens entre émancipation, subjectivation, Etat et légalité, utopie et domination à travers des cas d’étude sur le mouvement noir aux Etats-Unis dans les années 50, le mouvement des sans-papiers en France et les utopistes socialistes en France dans le 19ème siècle.