• Sociologie narrative ?
    • Ne faut-il pas imaginer de nouvelles formes, une façon de sociologiser dans et par la narration ?
  • Lectures buissonnières
    • Pour reconstituer le trésor perdu de la littérature du réel. Vous avez rendez-vous avec certains livres mais vous ne savez pas qui ils sont.
  • Images et sons
    • Cette rubrique entend s’interroger sur ce que nous voyons et ce que nous entendons lors de nos enquêtes, ce qui nous frappe l’esprit parce que « ça nous regarde ».
  • Archives
    • Tous les textes publiés sur le site classés par titre et noms d’auteur(e)s. Le début d’un thésaurus à enrichir au fur et à mesure des nouvelles productions.


  • Fragments du monde
    • Penser et comprendre, voilà l’affaire de « Fragments du monde », de celles et de ceux pour qui s’enquérir a plus d’importance que de prononcer 
  • Récits d’étudiant-e-s
    • Étudier, pratiquer, les sciences humaines et sociales, pas seulement pour avoir un diplôme, mais comprendre le monde, les mondes qui nous entourent...
  • Écritures ordinaires
    • Les écritures ordinaires, celles qui ne sont pas publiées ou publiables, que l’on partage ou pas, que l’on peaufine ou pas, trouvent dans cette rubrique une place centrale
  • Autour du travail
    • Mettre en commun nos expériences et nos observations en rapport avec le travail, qu’il s’agisse d’activités salariées ou non, pour interroger collectivement ce qu’il est au quotidien.


Liens
Maison Albert Londres
Dire le travail
Non fiction
Agencements
Casiers




Sociologie(s) publique(s) ?





Autour du travail

Depuis quelque temps, de nombreuses plateformes ont vu le jour et permettent d’écrire sur le travail et de partager plus facilement ses expériences. Écrire sur nos différentes activités, qu’elles soient salariées ou qu’elles prennent d’autres formes, agit souvent comme un exutoire par lequel on peut confier des choses qui ne sont pas dicibles autrement, comme la souffrance au travail, de plus en plus sur le devant de la scène. Écrire permet de dévoiler la complexité de notre rapport au travail car malgré certaines conditions de travail pénibles, nous aimons parfois ce que nous faisons. En effet, raconter ce que l’on fait permet aussi de transmettre et partager des métiers qu’on aime, des activités qui nous tiennent à cœur et ainsi révéler au public les coulisses de ce qui nous anime au quotidien. Si parfois nous nous trouvons au coeur de ce que nous écrivons, certain-e-s observent avec un regard plus distancié le monde qui s’active sous leurs yeux. Universitaires, journalistes, écrivain-e-s, curieux et curieuses de tous les jours, prennent note et participent à cette connaissance à travers d’autres écritures. Cette mise en commun des expériences produit une compréhension de ce que les gens vivent, font, créent au travail. Celle-ci nous permet de dépasser les questions de l’emploi et du chômage, toujours au centre des débats politiques, pour se focaliser sur le quotidien des travailleur-se-s, mais aussi des chômeur-se-s, ou des gens dits inactifs. Nous pouvons tenter, au sein de cette rubrique sur le travail, d’interroger et de dépasser les étiquettes et/ou les stigmates. En effet, la volonté de cette rubrique, s’inscrivant au sein de L’atelier de sociologie narrative, est de dévoiler et de comprendre cette complexité des mondes sociaux pour interroger ce qui semble aller de soi.



Publié dans
Autour du travail

par Nicolas Le Roy et Damien Roudeau

14 octobre 2018
Le ciel vu des cales


Ça fait trois saisons que je bosse pour la Pen Ar Bed.
J’y suis matelot cuistot.
Pour la première fois, l’armement me fait embarquer sur le Molenez, le bateau des "balèzes"...

Publié dans
Autour du travail

par Sabine Dupuy

30 septembre 2018
Le carré de violettes

“C’est en vue de construire un projet de formation que j’ai mené des entretiens avec chacune des 32 gardiennes de cette agence, pour mieux connaître leur parcours et leur vie. À quelques mois de la retraite, je suis heureuse que ce texte sorte des oubliettes, tout en ayant le sentiment d’avoir failli à mon ambition de jeune sociologue « tout terrain » : parvenir à écrire une sociologie qui soit immédiatement accessible, parlante, appropriable.

Publié dans
Autour du travail

par Jean-François Laé

30 septembre 2018
D’assez près, on le voit (1). "Toi, tu fermes ta caisse !"

Elles sont arrivées toutes les trois. Les deux soeurs et Hélène. Elles disaient qu’à Creil elles ne trouveraient pas de travail. L’une redoublait son Bac STG, l’autre l’avait obtenu, Hélène deux années à ne rien faire. Qu’auraient-elles pu faire avec ça ?

Publié dans
Autour du travail

par Myriem

29 septembre 2018
Sexual healing

J’ai failli vomir en délaçant le jogging bleu Adidas de Louis. Un genoux à terre, lui debout, je faisais glisser, d’un geste machinal, le molleton sur ses hanches. Mais, alors que je découvrais ses jambes droites comme des piquets, c’est venu....