• Sociologie narrative ?
    • Étudier, pratiquer, les sciences humaines et sociales, pas seulement pour avoir un diplôme, mais comprendre le monde, les mondes qui nous entourent
  • Lectures buissonnières
    • Étudier, pratiquer, les sciences humaines et sociales, pas seulement pour avoir un diplôme, mais comprendre le monde, les mondes qui nous entourent
  • Images et sons
    • Étudier, pratiquer, les sciences humaines et sociales, pas seulement pour avoir un diplôme, mais comprendre le monde, les mondes qui nous entourent
  • Archives
    • Tous les textes publiés sur le site classés par titre et noms d’auteur(e)s. Le début d’un thésaurus à enrichir au fur et à mesure des nouvelles productions.


  • Fragments du monde
    • Penser et comprendre, voilà l’affaire de « Fragments du monde », de celles et de ceux pour qui s’enquérir a plus d’importance que de prononcer 
  • Récits d’étudiant-e-s
    • Étudier, pratiquer, les sciences humaines et sociales, pas seulement pour avoir un diplôme, mais comprendre le monde, les mondes qui nous entourent...
  • Écritures ordinaires
    • Les écritures ordinaires, celles qui ne sont pas publiées ou publiables, que l’on partage ou pas, que l’on peaufine ou pas, trouvent dans cette rubrique une place centrale
  • Autour du travail
    • Mettre en commun nos expériences en rapport avec le travail, qu’il s’agisse d’activités salariées ou non, pour interroger collectivement ce qu’il est au quotidien..


Liens
Maison Albert Londres
Dire le travail
Non fiction





Archives par titre
Index des titres

  • Adam, Sans-Papiers
    Solimen, Claude
    27 novembre 2015
    Avant/Après. Deux photos du même homme. Adam. A quelques quatre ans d’intervalle. La première date du jour de notre rencontre. Un jour d’avril en 2010...

  • Apprendre des "erreurs de cadre" : le sociologue face à ses bourdes
    Frétigné, Cédric
    7 février 2014
    Dans ses temps de présence sur le terrain, le sociologue s’affronte à des situations marquées au sceau de l’étrangeté. Sauf à réaliser une sociologie du proche, il n’évolue généralement pas en milieu d’interconnaissance. Au début de ses investigations au moins, le terrain lui est tout au plus rendu familier par des lectures préalables..

  • Au nom du père (In memoriam : Johnny et les sciences sociales)
    Madec, Annick
    15 décembre 2017
    Johnny, c’était son idole. Il ne connaissait pas Higelin. Il ne savait pas que lui aussi était amoureux d’une cigarette. Lui, il n’aimait pas les roulées. Il était aux Gauloises. Beaucoup de Gauloises et depuis longtemps. Elles avaient bien roussi sa moustache. Une moustache de Gaulois, bien sûr...

  • Au sud de la Fente
    London, Jacques
    11 juillet 2015

  • Avec un groupe de reggae
    Guinchard, C.
    27 janvier 2014
    Je voudrais confier à votre sagacité critique un texte que j’ai rédigé il y a quelques années. Ce qui me semble « intéressant » dans ce document, c’est la manière dont ce récit peine à démarrer. En le relisant rapidement je me suis aperçu que je m’empêtrais dans plusieurs registres d’écriture..

  • Brest à quai : carnets de bord des travailleurs du port
    11 juillet 2015

  • Brève d’autobus : Ville lumière et Bonnets rouges
    Madec, Annick
    18 décembre 2013
    Paris, 26 novembre 2013, 19h20, Bus 91, Montparnasse-Bastille
    « Ben, elle est bien triste la Ville Lumière ! ». Elle a 70 ans et envie de parler. Au plus près, à la plus proche, à la passagère du siège d’à côté....

  • Calais : entre trahison institutionnelle et réappropriation du politique démocratique
    Bovi, Miriam
    13 décembre 2017
    Il y a un an et demi ma vie a changé. Même si l’action et l’engagement ont toujours donné forme à mon parcours intellectuel et mes choix académiques, autrement vides de sens à mes yeux, l’arrivée dans le ghetto de Calais représente pour moi personne, militante, sociologue et philosophe, une nouvelle naissance qui pousse à une réarticulation de mon travail...

  • Comment rendre la sociologie publique ?
    Monchâtre, Sylvie, Selek, Pinar
    29 juin 2016
    Sur ce thème Sylvie Monchâtre et Pinar Selek organisaient le 27 mai 2016 une journée d’études à l’Université de Strasbourg. On trouvera ici leur texte de présentation des interventions et débats sous la forme d’un dialogue entre les deux chercheuses qui s’interrogent : comment faire une sociologie « d’utilité publique » - pour reprendre l’expression d’Annick Madec ? N’oublions pas que « publier », c’est oeuvrer pour le bien public. Cette question est politique… si l’on accepte de considérer que réfléchir à la manière d’« oeuvrer pour le bien public » constitue une question politique...

  • Commercial center’s life
    Lentin, Anaïc
    11 juillet 2015
    Mon stage de terrain (en troisième année de licence de sociologie) s’est déroulé dans une enseigne commerciale de taille moyenne. Une centaine d’employés, une direction bien affirmée, enfin tout un organigramme précis et structuré. Le lieu est assez fréquenté par une population plus ou moins « adaptée ». En bonne étudiante sociologue je me suis alors logiquement orientée sur la sociologie du travail...

  • Conte de noël
    Leseul, François-Nathan
    17 décembre 2014
    J’ai bien reçu le texte que je vous avais proposé sur les services sociaux, édité par vos soins. Finalement je suis au regret de devoir vous demander de ne pas le publier. J’ai beaucoup réfléchi à la question mais je me rends compte que tous nos efforts pour empêcher l’identification de la famille dont je parle et de la stagiaire qui raconte sont restés vains

  • D’assez près, on le voit (1). "Toi, tu fermes ta caisse !"
    Laé, Jean-François
    7 janvier 2014
    Elles sont arrivées toutes les trois. Les deux soeurs et Hélène. Elles disaient qu’à Creil elles ne trouveraient pas de travail. L’une redoublait son Bac STG, l’autre l’avait obtenu, Hélène deux années à ne rien faire. Qu’auraient-elles pu faire avec ça ?...

  • Dans des brumes de peine et d’espérance
    El-Fakkak, Nourdin
    22 novembre 2016
    Fichte écrivit cette phrase qui frappa vivement mon imagination et s’imposa à moi telle une vérité : « La philosophie que l’homme se choisit dépend de ce qu’il est. » Il s’est écoulé peu de jours depuis sans que cette citation ne résonne dans mon esprit. Ce que je croyais avoir trouvé là de si véritable a donné un sens à mon existence, et quand mon être se meut par quelque action, les mots de Fichte demeurent...

  • Dans l’oeil du cyclone
    Leroy, Nicolas (Sur Laé, Jean-François, Dans l’oeil du gardien)
    9 mai 2015

  • Dans le Nordeste du Brésil
    Mailleux Sant’Ana, Sarah
    29 mai 2014
    Ces trois histoires de mort dans le Nordeste Brésilien font partie d’une enquête sur les questions de pauvreté, d’extrême pauvreté, et de justice sociale. Pour cette recherche, j’ai rencontré, suivi, fait de l’observation participative et interviewé des personnes qui vivent dans la zone rurale du sertão de Bahia. J’ai également interviewé des personnes qui vivent dans une favela de Recife. Finalement, j’ai pu témoigner sur les réactions à l’assassinat d’un membre d’une tribu indigène à Cabrobó’ au moment des élections de 2008.

  • De calamités en calamités
    Overney, Laetitia
    27 novembre 2015
    Je rencontre Martine en 2001 alors que je commence une enquête dans le Grand Ensemble de la Duchère à Lyon. Ce travail donnera lieu à une thèse quelques années plus tard. Martine a la cinquantaine, elle habite le quartier depuis les années quatre-vingt-dix...

  • Des littératures périphériques
    Madec, Annick
    29 mai 2014

  • Deux photos, un commentaire : De Clayton Lockett à Lewis Payne
    Cardi, François
    12 septembre 2014
    « Si la photographie devient alors horrible, c’est parce qu’elle certifie, si l’on peut dire, que le cadavre est vivant, en tant que cadavre : c’est l’image vivante d’une chose morte. Car l’immobilité de la photo est comme le résultat d’une confusion perverse entre deux concepts : le Réel et le vivant. ». Lorsque Roland Barthes écrit cela dans La Chambre Claire, c’est en regardant le visage de Lewis Payne, assassin de Lincoln...

  • Discussion en tout genre
    Hélary, Morgane
    13 décembre 2017
    La scène se passe dans une petite pièce au sein d’un centre social, il s’agit de l’espace parents-enfants ; où les mamans accompagnées de leurs enfants se rencontrent, partagent, discutent entre elles deux matinées par semaine. C’est un jeudi matin comme les autres...

  • Du regard à la parole. Ethnographie de la pauvreté
    Laé, Jean-François, Madec, Annick, Murard, Numa
    22 décembre 2013
    Pour connaître la réalité que désigne et recouvre le mot pauvreté, la recherche, selon nous, doit faire converger deux regards : l’un qui surplombe...

  • Ecriture autobiographique et concision démocratique
    Madec, Annick
    19 décembre 2013
    J’écris, ici, parce que j’ai lu un écrivain, Annie Ernaux, un philosophe, enseignant en
    sociologie, Didier Éribon, et de nombreux étudiants inscrits en licence de sociologie....

  • En finir avec Eddy Bellegueule
    Dardy, Claudine (Sur Louis, Edouard, Pour en finir avec Eddy Bellegueule)
    22 mars 2014

  • Etudiante ou serveuse ? Le voyage à Paris
    Incognita
    29 mai 2014
    Au fur et à mesure que la soutenance de notre mémoire se rapprochait, mon copain et moi, qui fréquentions la même fac de philosophie en Italie, on parlait de plus en plus fréquemment du manque de perspectives qui se présentaient pour nous dans notre pays après les études, du sentiment de fermeture et du provincialisme que l’ambiance académique nous faisait ressentir. Mais surtout de l’envie qu’on avait de continuer nos études à l’étranger, de nous enrichir par l’apprentissage d’une façon, pour nous nouvelle, de vivre la philosophie, d’apprendre le français…de connaître Paris...

  • Histoire d’un dessin
    Murard, Numa
    7 février 2015
    Milieu des années 1980 : une rencontre autour de la politique de la ville avec des élus, des fonctionnaires, des travailleurs sociaux. Et pour détendre l’atmosphère, un dessinateur, Charb, dont les productions s’affichent à l’écran. Je prends la parole à mon tour et quelques minutes après..

  • Histoire Fausse
    Laé, Jean-François, Murard, Numa
    22 décembre 2013
    La première conséquence de la pauvreté, c’est la pauvreté de la pensée, dit-on. Quand le gousset est déserté, l’esprit vous abandonne. C’est évident, on n’est plus tout à fait un homme....

  • Histoires d’école 1. Le plus beau métier du monde
    Lamotte, Sophie
    15 février 2014
    « Merci… Merci de venir… C’est bien, d’avoir de l’aide pour les enfants. C’est difficile toute seule les enfants. J’en ai marre. Je suis fatiguée. C’est fatigant les enfants hein ? Moi ça me fatigue tout ça. Bon, Souad, elle change. Elle travaille toute seule à la maison. Là, elle a décidé d’apprendre ses tables de multiplication, par cœur..

  • Histoires d’école 2. Le bonbon
    Lamotte, Sophie
    15 février 2014
    Le garçon a méticuleusement noté à la fin du petit carnet le récit de ses mésaventures.Retour ligne automatique
    Assise lourdement sur une chaise et appuyée fébrilement sur sa canne, la mère tourne les pages d’une main. Elle est un peu gênée de ne pas pouvoir aller droit au but, d’occuper le temps avec cette recherche de pages. Puis elle atteint son but. Elle appuie un peu pour que ce petit carnet de doléance se tienne mieux tout seul, puis le fait glisser, tourner et me montre...

  • Histoires d’école 3. L’intuition d’un tort
    Lamotte, Sophie
    28 février 2014
    La jeune femme au visage lunaire m’interroge sur ce que signifie « une classe européenne. » Sa voix est douce, posée. Seule l’interrogation qui envahit son regard laisse comprendre que cette question n’est pas informative, qu’elle est personnelle et qu’elle requiert une réponse précise.

  • Histoires d’école 4. La manière forte
    Lamotte, Sophie
    28 février 2014
    Une des enseignantes en a les larmes aux yeux. Plantée là, devant le tableau en liège, au milieu des affiches format A4 présentant les règles de la photocopieuse et le programme de l’atelier théâtre, elle découvre les photos d’une pièce disloquée, entre fissures et moisissures, trous et larges copeaux de peintures. Il y a la rouille, il y a les fenêtres démontées et des rideaux agrafés, des vêtements soigneusement pliés et des bassines en plastique fondues sur les bords.

  • Histoires d’école 5. Solitude et dépendances
    Lamotte, Sophie
    22 mars 2014
    Ses yeux se troublent lorsque la voix grave du lecteur en arrive à l’épisode des retrouvailles entre Ulysse et Télémaque. Il écoute, très concentré, ses yeux noirs fixant le petit amoncellement de trombones et de post-it au centre de la table. Il explique après qu’il s’imagine souvent face à son père. Aller vers lui, lui tendre les bras. Ca fait à présent dix ans qu’il ne l’a pas vu...

  • Ici règne le savoir
    27 novembre 2015

  • Il y a des espaces d’écriture qui me font lire jusqu’à tard
    7 janvier 2014

  • Jenny, Amie éternelle de Delacroix
    Sérazin, Anne-Lise
    15 décembre 2017
    Il avait pris l’habitude de la présence de cette femme auprès de lui, comme le prolongement naturel de ses propres actes et mouvements. Elle faisait pour lui ce qu’il ne pouvait faire ou ce qui le soulageait de ne pas faire, ou encore ce qui lui plaisait de ne pas faire seul : il en était ainsi pour maintes courses...

  • L’amour en guerre. Sur les traces d’une correspondance pendant la guerre d’Algérie.
    Deshayes, Fabien et Pohn-Weidinger, Axel
    15 février 2017
    Au cours d’ l’une de nos incursions sur une brocante qui se tient près du cimetière du Père-Lachaise, dans le vingtième arrondissement de Paris, nous découvrons la correspondance d’Aimée Jean-Baptiste et de Bernard Garigue. En un coup d’oeil nous voilà transportés au coeur de la guerre d’Algérie...

  • L’enseignement de la sociologie à l’Université : émancipation dialogique ou domination sociologique ?
    Marquet, Mathieu
    7 février 2015
    « Une théorie » affirmait Deleuze dans une discussion avec Foucault, « il faut que ça serve, il faut que ça fonctionne. Et pas pour soi-même. S’il n’y a pas des gens pour s’en servir, à commencer par le théoricien lui-même, qui cesse alors d’être théoricien, c’est qu’elle ne vaut rien ». La théorie pour de la théorie peut rapidement devenir stérile. Or, rares sont les sociologues qui s’engagent sur le terrain dans des actions de diffusion, alors même que de l’autre côté, les chances de réappropriation des analyses sociologiques par les individus concernés demeurent faibles ..

  • L’enterrement de mon mari
    Khedeja ( Récit recueilli par Lamri, Sophia)
    8 février 2014
    « En France pour mon mari on a fait comme en Algérie. Il est mort le jeudi. Il a été enterré samedi après midi. Il y avait les enfants, la famille, les amis, les ouvriers de la mairie de toutes les origines

  • La bise farceuse
    Madec, Annick
    13 avril 2014
    Quand le Groupe de Réhabilitation de l’Usage de la Bise Unique Brestoise, dit le GRUBUB, invite les sciences sociales à participer à cette farce sociale, celles-ci ne peuvent que minauder...

  • La cache à cadeaux
    Rosenberg, Suzanne
    7 février 2014
    Imaginez une cour, que dire une cour, une étroite courette entourée d’un cabanon qui fait usage de WC et, lui faisant face, un transformateur E.D.F. qui n’a de récent que la plaque « Danger de mort »...

  • La contribution des auteurs du site
    25 janvier 2014

  • La corne du taureau de Michel Leiris
    Lamotte, Sophie
    9 mai 2015
    Comprendre l’infime réflexivité de la mise en danger des familles populaires lors des rencontres scolaires. L’architecture scolaire se veut républicaine. Chaque matin, l’établissement ouvre ses portes, accueille en son sein l’enfant, referme ses portes et isole l’élève du reste du monde. Ses seuils - lourde porte en bois, grille coulissante, gardien ou gardienne - se franchissent avec une formalité que le quotidien et l’habitude ne défont jamais...

  • La fille qui venait d’un pays disparu. La chute du mur vue de l’Est.
    Helmund, Saskia (Havard-Duclos, Bénédicte)
    29 juin 2016
    Jusque-là j’avais vu et senti la pression idéologique en RDA, j’avais souffert de la nécessité d’avoir deux opinions, l’une officielle, l’autre privée... Cette expérience m’a appris très tôt que personne ne détient la vérité. Les idées qui se prétendent universelles, et donc adaptées à tout le monde en toutes circonstances, sont les plus dangereuses...

  • La grande bleue
    Aucher, Laurent (Sur Démoulin, Annie, La grande bleue)
    7 février 2014

  • La possibilité d’une sociologie narrative
    Laé, Jean-François, Madec, Annick, Murard, Numa
    18 décembre 2013
    Depuis longtemps, nous cherchons et produisons des formes pour partager différentes expériences sociales et différentes perceptions du social. Car la perception précède la conception, le percept précède le concept, et même s’ils s’enchaînent mutuellement, en un cercle, ce cercle (le cercle herméneutique) n’est pas un cercle fermé...

  • La savante, la démocratie... et la sociologie narrative
    Madec, Annick
    12 septembre 2014
    Le 26 avril 2002, Arlette Farge, Marcel Gauchet et Pierre Laborie s’interrogeaient, dans Libération, “sur la responsabilité des élites intellectuelles dans la montée des extrémismes politiques“. La grande manifestation du 1er Mai, préparant l’élection de Jacques Chirac, s’organisait pendant que l’historienne des sensibilités, le philosophe de la politique et l’historien de l’opinion publique répondaient à la question : “D’où vient cette rupture de plus en plus nette entre élites et classes populaires ? “

  • Le carré de violettes
    Dupuy, Sabine
    15 février 2014
    Dans la semi pénombre contre la fenêtre, la forme d’un fauteuil recouvert de serviettes éponges ; un chausson traîne sur le siège. De la pendule en laiton tombent les minutes comme une respiration ; un caniche à toison claire s’agite dans la pièce, saute sur le fauteuil, mordille le chausson, puis file vers le couloir...

  • Le galet de Marie-journaux
    Rosenberg, Suzanne
    7 février 2014
    Elle en a parlé comme d’un galet. On aurait alors imaginé un caillou plat et poli. Quand elle a ajouté que c’était un galet de Bréhat, on aurait pu y lettre de la couleur, rose violacé ou gris chaud. En fait, c’est un bloc de granit piqueté de brun, usé par les flots....

  • Le pouvoir du récit : le rebondissement
    15 février 2017

  • Le rire dans les relations d’enquête
    Madec, Annick
    6 janvier 2014
    Par exemple, qu’est-ce qui fait rire ? Pour répondre à cette question, j’invite le lecteur à pénétrer dans les cuisines de la recherche, là où se prépare, dans l’intimité, ce qui va être rendu public...

  • Le sociologue, son poulaillier et ses camionneurs : l’instant du retour au terrain
    Tarrius, Alain
    7 février 2014
    Station service de La Palme, Corbières, sens descendant vers l’Espagne. 22h. Hall d’entrée : en face un large couloir menant aux toilettes, précédé d’un alignement de machines automatiques délivrant cafés, thés, boissons sucrées gazeuses, et, plus près de la vaste porte d’entrée, un espace de relaxation....

  • Le visage des Gad. Le combat du "métis breton".
    Le Bras, Olivier, avec Guillou, Anne
    7 février 2015

  • Les couteaux
    Vazel, Annette
    15 février 2014
    Lucienne appuie lentement sur le bouton de la petite cafetière achetée à Leclerc il y a six mois. Il va décidément falloir la changer, cette cafetière. Elle n’a pas coûté cher mais elle coule tout le temps. Fabriquée on ne sait pas où, par on ne sait pas qui, pour un salaire de misère, alors que la plupart des jeunes qu’elle croise dans le quartier n’ont manifestement pas de boulot ; à moins qu’ils n’en cherchent pas vraiment non plus...

  • Les déclassées classeuses
    Branly, Charline
    29 juin 2016
    Habiter un quartier de logements sociaux offre peu d’intimité. Les logements construits dans l’urgence de l’après-guerre laissent place à la promiscuité. Aussi, la vie des habitants est rythmée par un quotidien savamment mis en scène. C’est sur ce sujet que nous aimerions écrire quelques mots...

  • Les rappeurs, sociologues de la déviance
    Marquet, Mathieu
    29 juin 2016
    Avec l’effacement dans le débat public des questions de domination de classe ou des mécanismes structurels d’exploitation qui font les quartiers pauvres et y relèguent les catégories populaires – souvent non-blanches –, ce sont aussi les causes sociales de la déviance, dont on supprime la signification sociale et politique, qui sont éclipsées. Cette question de la déviance, et plus particulièrement de la délinquance et des violences urbaines – ces deux vedettes de l’actualité médiatique et politique –, fréquemment abordée dans les textes de rap, y est souvent pensée de manière sociologique : avec des mots et des concepts très proches de ceux développés par certains chercheurs, les rappeurs se font alors en rimes sociologues de la déviance...

  • Lire des photos dans une perspective de genre. A propos de Pouléis, un village des Monts d’Arrée
    Guichard-Claudic, Yvonne
    12 septembre 2014
    L’image (photo, film documentaire…) peut être un outil à l’aide duquel le sociologue collecte du matériau pour sa recherche, concernant notamment les dimensions non verbales des comportements. Les images déjà existantes, quant à elles, peuvent constituer un objet d’étude susceptible d’enrichir notre compréhension du social. C’est cette seconde démarche qui sera la mienne ici...

  • Margot l’enragé
    Tanguy, Haude
    11 juillet 2015
    Commettre un délit, c’est passer la frontière : pour entrer dans la société ? Ou pour sortir d’une situation insupportable ? Educatrice à la Protection judiciaire de la jeunesse, je me pose cette question, quand je songe, notamment à l’histoire de Camille, placé sous contrôle judiciaire en mars 2010 par un juge d’instruction dans une affaire de stupéfiants...

  • Mémoires de la lutte des sans-terre. Récit d’un métis chilien, chrétien agitateur.
    Bastias Rebolledo, Julian
    28 février 2014
    Connaître les luttes antérieures n’est pas seulement intéressant mais aussi utile pour ceux qui continuent à se battre pour un monde nouveau. C’est une chose de lire les analyses que font les intellectuels, et qui sont valides, c’en est une autre de lire quelque chose d’écrit par les participants eux-mêmes, comme c’est le cas de ce livre.

  • Michel Verret, Savant ami de la classe ouvrière, penseur agile
    Murard, Numa
    15 décembre 2017

  • Michel Verret, savant ami de la classe ouvrière, penseur agile
    7 septembre 2018
    Pour comprendre la société française d’après-guerre, il fallait connaître ses deux piliers : la paysannerie et la classe ouvrière. Pour les paysans, il y avait Mendras ; pour les ouvriers, Verret. Et c’est le premier qui permit au second...

  • Olivier Adam, écrivain du peuple
    Madec, Annick
    9 mai 2015

  • Pensée fragmentée pour corps morcelé
    Hellegouarch, Sophie
    13 décembre 2017
    Des doigts tordus, déformés professionnellement, mon corps se plie aux exigences de l’organisation intériorisée du travail. gestes mécaniques, répétitifs, usant, abusant de mon être. mon corps ne m’appartient plus, il existe pour quatre-vingt dix minutes quotidiennes, s’active involontairement...

  • Pensée fragmentée pour corps morcelé
    7 septembre 2018
    corps. des doigts tordus, déformés professionnellement, mon corps se plie aux exigences de l’organisation intériorisée du travail. gestes mécaniques, répétitifs, usant, abusant de mon être. mon corps ne m’appartient plus, il existe pour quatre-vingt dix minutes quotidiennes, s’active involontairement...

  • Pour une sociologie narrative
    7 décembre 2013

  • Présentation : déplacer les points de vue
    Murard, Numa
    22 novembre 2016

  • Raconter le placement
    Potin, Emilie
    17 décembre 2014
    Le placement ne se raconte pas dans une situation ordinaire de la vie sociale sous peine d’être renvoyé aux stigmates des mauvais parents ou des pauvres enfants. Pour autant, dire et raconter au sociologue, c’est se différencier des caractéristiques principales attribuées aux parents d’enfants placés et aux enfants placés en apportant nuances et singularités...

  • Rage de meuf
    Marc, Morgane
    13 décembre 2017
    Un samedi d’hiver, relativement nuageux. Il est 18h et je vais bientôt commencer à nettoyer les vitrines remplies de viennoiseries collantes et suintantes. Mais pas avant 18h30, sinon Magalie ou le patron vont me capter aux caméras..

  • Readers in the metro
    Veber, Sanda
    16 septembre 2014
    Ça vous arrive de jeter un coup d’œil sur le livre du voisin dans le métro ? A moi aussi. Il y a des livres que nous avons lus et cela fait plaisir de les découvrir dans les mains d’un inconnu. Il y a des livres que nous n’avons pas lus mais dont les titres nous rendent curieux...

  • Readers in the metro. Exposition
    11 février 2017

  • Récits de femmes de l’autre Allemagne
    Havard-Duclos, Bénédicte
    29 juin 2016
    En 1995, une petite maison d’édition berlinoise, publie un livre de photographies de Katja Worch... Les 80 clichés choisis par Katja Worch pour composer ce recueil disent par petites touches la vie en Allemagne de l’Est de 1964 à 1989 montrant comment elle pouvait se déployer largement en marge du régime politique et de la dictature de l’Etat communiste, tout en étant pourtant tissée de part en part par un système d’organisation sociale et politique spécifique...

  • Santé mentale et handicap au Mozambique. Instantanés d’une première exploration
    Velpry, Livia
    15 février 2017
    En octobre dernier, j’étais à Maputo, la capitale du Mozambique, avec quelques jours à occuper. J’ai décidé d’explorer les questions liées au handicap et à la santé mentale. Par curiosité et par facilité, c’est ce que je connais. Pour accéder à un petit bout de réalité dans ce pays en allant y chercher ce qui m’est familier.

  • Semer ses propres graines
    Regnoult, Elodie
    29 mai 2014
    ZUP, Zone Urbaine à Planter, septembre 2011. Je suis arrivée en cours de route. Le jardin partagé n’existe pas encore au milieu des immeubles mais plusieurs réunions ont déjà eu lieu entre les habitants et l’association du centre social. Le jardin partagé est un vieux projet : une volonté politique de la ville...

  • Sexual healing
    Myriem
    26 janvier 2014
    J’ai failli vomir en délaçant le jogging bleu Adidas de Louis. Un genoux à terre, lui debout, je faisais glisser, d’un geste machinal, le molleton sur ses hanches. Mais, alors que je découvrais ses jambes droites comme des piquets, c’est venu....

  • Sociologie narrative : le pouvoir du récit
    Murard, Numa
    22 novembre 2016

  • Test
    7 septembre 2018
    Test test test

  • Test
    7 septembre 2018
    Test test test

  • Test
    7 septembre 2018
    Test test test

  • Test test test
    Murard, Numa
    7 septembre 2018
    Test test test

  • Test test test
    7 septembre 2018
    Test test test

  • Test test test
    7 septembre 2018
    Test test test

  • Titre
    7 septembre 2018
    Chapeau

  • Un stage à La Borde dans les années 1970
    Muller, Anne, Turck, Marie-Christine
    12 septembre 2014
    Beaucoup d’écrits publiés sur cette clinique nous avaient permis de nous faire une certaine idée des méthodes pratiquées dans cet établissement considéré comme lieu psychiatrique « marginal ; ils étaient en outre suffisamment séduisants pour que nous ayons envie de voir de plus près comment fonctionnait cette institution dirigée par Messieurs Oury et Guattari...

  • Une anamnèse photographique
    Trépos, Jean-Yves
    22 novembre 2016
    En complément de l’article que j’ai proposé à Sociologie et sociétés pour son numéro thématique "Sociologie narrative" (n°48-2), voici quelques éléments d’accompagnement, sous la forme d’une série de photos commentées. Au sens strict, il s’agit de plusieurs modalités de "photo-elicitation", homogénéisées par l’intention de les organiser en un récit...

  • Une cartographie émotionnelle
    28 novembre 2015

  • Une cartographie émotionnelle
    Khattar, Cynthia
    28 novembre 2015
    "Et si on s’appropriait sa ville autrement ? Au-delà des repères historiques et géographiques, l’idée est d’établir une cartographie des lieux qui ont une signification particulière pour chacun de nous. Et ainsi redécouvrir sa ville de manière plus intime, où se croisent notre histoire personnelle et celle d’autres habitants. Des récits écrits ou des balades sonores, pour aboutir à terme à une cartographie émotionnelle de la ville en ligne. Premiers essais à Lausanne"

  • Une partition architecturale : les lieux et les sons
    Cambessedes, Félix, Dauchez, Léonard, Stafford, Joséphine
    12 septembre 2014

  • Une partition architecturale : présentation
    Cambessedes, Félix, Dauchez, Léonard, Stafford, Joséphine
    12 septembre 2014

  • Une photo, un commentaire : Brève rencontre
    Cardi, François
    22 mars 2014

  • Une photo, un commentaire : Générations
    Cardi, François
    22 mars 2014

  • Une photo, un commentaire : Infirmier de secteur psychiatrique
    Ingrid
    28 février 2014

  • Une photo, un commentaire : Le changement, c’est encore maintenant
    Murard, Numa
    17 septembre 2018

  • Une photo, un commentaire : Miroir de la publicité
    Murard, Numa
    7 février 2015

  • Une photo, un commentaire : Psychus
    Ingrid
    28 février 2014

  • Une photo, un commentaire : Sale ou En solde ?
    Murard, Numa
    27 novembre 2015

  • Viande à brûler. Journal d’un chômeur
    Murard, Numa (Sur Fauxbras, César, Viande à brûler, Journal d’un chômeur
    17 décembre 2014